30/09/2015

Le rituel du mascara

Petite robe noire qui habille le regard, le mascara est l’unique accessoire présent dans toutes les trousses des Françaises. Sans exception.

Pose bien calibrée.

« Le mascara ? C’est mon produit fétiche, la seule chose que je porte tous les jours… C’est simple, je ne peux pas m’en passer ! », dixit Caroline de Maigret. S'il ne devait en rester qu’un, ce serait donc lui ! Outil indispensable de la Française, signature favorite de son look beauté 100 % effortless, le mascara, même (et surtout) sur un teint naturel, structure et donne plus de caractère au visage. L’idée étant de bien le doser, car trop présent, il peut cartonner le regard et durcir les traits. Alors que subtilement appliqué, sur des cils bien aérés, il forme une frange régulière, étoffée, qui ouvre les yeux et efface quelques années. Une application habilement maîtrisée donc, qui impose de respecter un rituel de préparation ultra-précis. Et si le secret de ce je-ne-sais-quoi propre aux Françaises résidait, avant tout, dans un protocole de pose bien calibré ?

Belle amplitude.

Pour optimiser la pose du mascara, il faut aussi savoir entretenir ses cils. Le bon geste : appliquer un soin fortifiant, à la formule incolore, qui va nourrir, renforcer et amplifier la frange. A la clé, des cils plus fournis, plus épais, plus longs qui, gainés d’une simple couche de mascara, vont ouvrir le regard et le rafraîchir. Sans oublier l’étape démaquillage, capitale, pour ôter, en douceur, la moindre trace de pigment, sans abîmer les cils.

Le mascara vu par 2 make-up artists

1/« Pour la journée, la Française réveille son regard de 2 coups de brosse (pas plus !), au bord des cils. Pour une soirée, elle intensifie son look par 3 couches épaisses, jouées de la racine aux pointes.», Megumi Itano, maquilleuse professionnelle.
2/ « Si le noir reste la valeur sûre par excellence, une couleur électrique, comme le bleu ou le violet, peut transformer le regard du tout au tout, en lui apportant plus de profondeur… Idéal, en somme, pour une soirée. », Petros Petrohilos, maquilleur professionnel.

Protocole spécial cils étoffés.

De la base nutritive au démaquillant protège-cils, tout ce qu’il faut pour optimiser sa frange naturelle…
1/
Le Recourbe-Cils. Une seule pression suffit à cet outil, inspiré des technologies japonaises, pour changer instantanément la courbure des cils… Vraiment bluffant !
2/ Grandiôse. Sa tige « col de cygne », courbée à 25°, prodigue à ce mascara d’un nouveau genre, une extrême maniabilité pour un résultat net, précis, parfaitement symétrique, même dans les coins et sur les cils courts.
3/ Bi-Facil. Un démaquillant biphasé, pour effacer les traces tenaces de mascara, même waterproof, sans froisser le fragile contour de l’œil, ni agresser la fibre des cils.

Qui est Megumi Itano ?

Habituée des séances photos de Vogue, Megumi Itano a d’abord fait ses classes auprès de Tom Pecheux, avant de collaborer avec les plus grands photographes : Joan Braun, David Bellemere, Andreas Sjodin. Une maquilleuse à suivre de très près, donc !

Qui est Petros Petrohilos ?

Diplômé du London College of Fashion, Petros Petrohilos a fait ses débuts aux côtés de Val Garland, avant de devenir lui-même une figure incontournable de l'univers du maquillage. Aujourd’hui, celui qui définit le maquillage comme « le prolongement de la vision du styliste », officie aussi bien sur les séances des plus grands magazines de mode, que sur les campagnes des maisons de couture ou en coulisses de la Fashion Week.

La sélection du moment