08/12/2016

Problématique Beauté

Un fond de teint peut-il faire office de barrière protectrice face aux éléments ?

L’hiver approche, et avec lui, son lot d’éléments qui perturbent l’équilibre fragile et l’éclat de la peau. Alternances de températures, atmosphères surchauffées, pollution atmosphérique et domestique : toutes ces agressions du quotidien importunent littéralement l’épiderme. La bonne initiative ? Doubler sa crème protectrice d’un fond de teint qui va, en plus, jouer le rôle d’isolant…

Mais attention, pas n’importe quel fond de teint évidemment… Si en se déposant sur la peau, les pigments font toujours office de léger voile de protection, en hiver, il faut choisir un fond de teint qui répond en plus à 2 critères :

1. Apporter une bonne dose d’hydratation. Par temps froid, plus que jamais, un fond de teint inadapté risque d’aggraver la sensation de peau qui tiraille. Il faut donc choisir un fond de teint hydratant qui va venir amplifier l’effet de la crème de jour. A ce titre, Teint Miracle de Lancôme contient 37% d’eau pure et un extrait de rose pour apaiser la peau et prévenir tout sentiment d’inconfort passager en cas de chute des températures.

2. Contenir un indice de protection solaire (SPF). Car n’oublions pas que les UVA, responsables du vieillissement de la peau, sont constants toute l’année…

Teint Miracle SPF 15, Lys Rosé, Lancôme.

@Nicolas Valois

Produits